"La connaissance de soi est un grand pouvoir qui nous permet de comprendre et bien orienter notre vie" (Vernon Howard)

L'inconscient

Pour Freud, l'inconscient est l'objet même de l'étude et de la pratique du psychanalyste.

qu'est ce que l'inconscient ?L'inconscient est loin de n'être que le lieu des vilains refoulements (refusements) qui chercheraient en permanence à perturber votre vie par devers vous, une part de vous incontrôlable et sauvage qui cherche à vous échapper et qu'il faudrait dominer. Au contraire.

Votre inconscient est votre allié. Et s'il vous conduit parfois dans des situations douloureuses, ce qui semble cruel, c'est bien parce qu'il y a là « quelque chose » à élucider. « Quelque chose » ; événement, situation affective ou autre qui vous concerne, concerne l'origine de votre existence, qui n'a pas été verbalisé, rendu transmissible.

Et il y a souvent beaucoup à élucider, à amener à la conscience dans une existence ...

La connaissance des mécanismes de l'inconscient est un élément majeur dans la boîte à outils conceptuels du psychanalyste. Chaque cure manifeste du côté opérant de l'inconscient.

La voie royale de l'inconscient est le rêve, bien que ce ne soit pas la seule. Le travail du psychanalyste est du ressort de l'élucidation. Voilà pourquoi votre psychanalyste vous invite à noter vos rêves.

La finalité de la psychanalyseUne psychanalyse progresse de prise de conscience en prise de conscience. L'effet de ces prises de conscience n'est pas seulement intellectuel. C'est aussi la façon dont l'on se sent qui se métamorphose petit à petit. L'écoute de nos ressentis qu'ils soient négatifs ou positifs et la possibilité de les partager modifie notre façon d'être en relation avec soi, avec la vie, avec les autres. Celle-ci s'apaise et s'enrichie en même temps.

La psychanalyse est là, pour vous accompagner sur ce chemin.

" Lorsque l'on se sent mal, perdu, en colère, seul, tourmenté de mille façons, c'est comme si nous devenions une pile d'énergie négative. Une énergie négative qui se tourne contre soi-même, contre les autres, contre la vie, contre le monde. Lorsque l'on a pris conscience des origines des souffrances passées, qu'elles sont identifiées, que l'on a pris le temps de les écouter, de les comprendre, de s'en dégager et de s'en rétablir, cette énergie négative se métamorphose en énergie créatrice, en joie de vivre, d'être."

à quoi sert la psychanalyse ?