"La psychanalyse ne guérit pas, ne guérit personne... La psychanalyse fait mieux : elle sauve."

Présentation

Véronique MUNCK - Psychanalyste à MARSEILLE

33, Boulevard Longchamp - 13001 MARSEILLE

06 70 06 52 55
v.munck@outlook.fr

" Bien que née loin du Sud de la France, dans une région dont j'aime profondément la gravité et le vert sombre de la nature, la Méditérranée, comme un aimant, m'a toujours attirée sur ses rivages. Après vingt cinq ans sous d'autres cieux, me voici revenue dans le Sud de ma jeunesse, dans cette lumière magnifique qui m'émerveille. Je me suis installée en libéral, en qualité de psychanalyste en 2000 à Vannes, en Bretagne.
Alors rattachée à l'Ecole de La Cause Freudienne de Rennes depuis six ans, cet accompagnement a perduré durant mes premières années d'exercice.
J'y retourne souvent, j'y ai des attaches. Aujourd'hui, c'est dans le centre de Marseille que j'ai ouvert mon cabinet."

Bienvenue sur le site de Véronique Munck, psychanalyste dans le centre de Marseille

J'ai souhaité que ce site soit une aide efficace et pratique à l'attention de ceux qui pour des raisons diverses, envisagent de consulter un psychanalyste.

consulter un psychanalyste à Marseille 13100

Mon approche

Psychanalyse ou psychothérapie analytique ?

Une psychothérapie analytique répond à ces situations. Elle dure en moyenne entre six et neuf mois, à raison d'une séance d'environ une heure par semaine.

Elle met en oeuvre la même boîte à outils que la psychanalyse mais centrée sur les difficultés qui vous auront fait franchir la porte du cabinet. Cette période difficile traversée, les difficultés surmontées, peut-être ne ressentirez-vous plus d'intérêt à consulter et préfèrerez voler de vos propres ailes.

dans quelles circonstances consulter un psychanalyste ou un psy ?

Mais il se peut aussi que vos difficultés soient plus importantes et moins circonstancielles, ou encore que vous soyez en quête de mieux vous connaître, de mieux vous comprendre...

Une psychanalyse dure … Le temps qu'il faut. Par delà le travail accompli en séance, c'est aussi le lien précieux qui s'élabore dans la durée avec le psychanalyste qui forme le tuteur autour duquel se reconstruire. Lien de respect et de bienveillance, le psychanalyste est à l'écoute de l'inconscient. C'est un lien qui libère délicatement des non-dits, qui entrave la réalisation de soi. Et c'est un lien qui, le plus souvent, se défait ou se métamorphose parfois en simple sympathie mutuelle en fin de cure, étonnamment toujours sur indication de l'inconscient.

les difficultés qui peuvent pousser à faire une psychanalyse